Mairie : Lun. Mar. Ven. (13h30-16h30) et Mer. (9h-12h) / 02 47 24 44 06

Alain Briand – Relieur à Bueil-en-Touraine

0

Dans une bâtisse du XVIe siècle, dernièrement restaurée par la municipalité, le relieur Alain Briand a installé son atelier.

Une véritable caverne d’Ali Baba avec sa presse à percussion, son massicot, son étau à endosser, sa cisaille, ses multiples outils adaptés aux différentes polices de caractère et ses documents qui attendent de prendre forme. Alain Briand, 53 ans, est arrivé dans le village ce printemps, il explique : « J’ai connu Bueil par la chambre des métiers et plus spécialement par Valérie Tieurcelin en charge de la communication et des métiers d’art. Avant, j’étais installé à Tours mais j’avais trop de frais fixes, je ne bossais que pour payer. En venant ici, ça me permet de réduire mes charges. De plus, le cadre est sympa, la Mairie m’a bien accueilli avec des élus qui font preuve d’une belle ouverture d’esprit et qui sont dans une pensée progressiste. Ils ont le souci d’aller de l’avant, les peintures dans le village en sont un signe. Je m’y sens bien, ma voisine m’apporte des tomates et les gens sont plutôt sympathiques ». Ce relieur, originaire de Normandie, a trouvé sa passion grâce à une conseillère d’orientation qui l’a dirigé vers ce métier.

Il poursuit : « Je suis issu d’une famille nombreuse donc je n’étais pas destiné aux études longues. Après mon brevet des collèges, j’ai passé mon CAP au lycée Cornu de Lisieux, mon professeur de reliure m’a motivé ». Après son premier travail à 19 ans à la bibliothèque d’Orléans, il est titularisé aux archives départementales de cette ville et décide de s’y installer en tant qu’artisan. Il ajoute : « J’ai démarré avec deux livres à relier et le bouche-à-oreille a très vite fonctionné car, au bout de trois semaines, j’avais du travail à temps plein. Mes clients étaient des particuliers, des mairies, des bibliothèques ». Après un bref séjour à Fréjus avec son circuit des métiers d’art, il se pose à Tours. Depuis 2014, il donne des cours à Lisieux dans le même lycée où il a suivi sa formation. Régulièrement, il prend des stagiaires. Ce passionné est maintenant auto-entrepreneur avec une clientèle de collectionneurs de la région. Il restaure beaucoup de documents des XIXe et XXe siècles mais aussi des très récents comme des arrêtés municipaux ou des très anciens comme ce livre sur le plan Turgot du temps de Louis XIX… Sa dernière passion consiste à créer des livres objets comme celui dont la couverture est réalisée avec une tapette à souris, celui avec des pièces d’échecs ou encore ceux en jouets en brique… Avec ces quelques prototypes, il a reçu le prix Coup de cœur au salon des métiers de l’art au Vinci. Une de ses anciennes élèves, qui vient de trouver un logement à Bueil, va profiter de son atelier pour se lancer. Il aimerait ainsi que ce lieu devienne une pépinière.

Alain Briand donne rendez-vous aux journées du patrimoine les 15 et 16 septembre pour ses portes ouvertes et l’inauguration de son atelier. Il sera également présent à la galerie Nocogo de La Chartre-sur-le-Loir tenue par un habitant de Neuvy-le-Roi pour une présentation des termes techniques de la reliure. 14 bis, rue André-Piégu, à Bueil-en-Touraine. Tél. 02.47.75.02.27 ou 06.88.82.52.93.

Sources : Nouvelle république

Partager.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.